En processus de changement......

Le Diagnostic: L’analyse des parties prenantes

Auteurs: Judith Leroux et Romy Manigat, Associés Mouvement Paradoxe, Spécialistes en gestion du changement

Date: 3 Juillet 2018

Le diagnostic

Comme nous l’avons vu dans l’article du mois de juin, le diagnostic est une étape essentielle du changement. Pour ceux et celles qui sont moins familier avec l’univers de la gestion du changement, nous aimons bien faire l’analogie suivante : Pour savoir quelle route prendre pour se rendre à destination, ne faut-il pas d’abord savoir où on se situe actuellement? Le diagnostic fait état de la situation présente. Celui-ci nous permet de bien comprendre la réalité actuelle afin de nous assurer de prendre la bonne direction et de tracer un itinéraire optimal.

L’analyse des parties prenantes

Notre article du mois de juin parlait d’un diagnostic orienté vers les processus. Nous avons observé le diagnostic avec nos lunettes opérationnelles. Cette fois-ci, il nous parait essentiel d’aborder ce sujet sous un angle plus humain. En effet, il est plus facile de dresser un schéma de nos processus ou de notre architecture technologique que d’obtenir un schéma des ramifications relationnelles ou politiques présentes dans nos entreprises.

L’analyse des parties prenantes est un élément essentiel du diagnostic qui demeure mystérieux pour plusieurs. Elle vise à mieux comprendre qui sera affecté par le changement. Elle permet donc de mieux adresser les risques ainsi que de créer des messages clés pour mobiliser les différents acteurs clés.

Un incontournable

Afin de vous appuyer dans cette étape cruciale, nous souhaitons partager un outil très simple et efficace. Il aide à identifier les différents acteurs clés de votre projet de changements et à mieux comprendre les risques pour chacun de ses acteurs.

Le mode d’emploi :

  1. Inscrivez tous les acteurs clés de votre changement sur des post-it (un acteur par post-it) :
    1. Employés
    2. Leaders
    3. Fournisseurs
    4. Clients
  2. Collez ensuite chaque post-it avec les acteurs clés sur le schéma suivant en vous posant les questions suivantes :
    1. Quel est le degré d’influence de cet acteur clé?
    2. Quel est le degré d’importance de l’impact du changement sur cet acteur clé?
  1. Identifier le niveau de risque de votre changement

Degré d’influence du changement

  • Faible : Les acteurs clés ont peu d’influence sur le changement. Il est tout de même important de les informer, même s’il y a moins de risque que ceux-ci créent un mouvement d’opposition.
  • Élevé : Les acteurs clés ont un niveau d’influence élevé sur le changement. Il sera donc important de bien leur expliquer les bénéfices du changement et de les impliquer dans le processus de changement. Autrement ils pourraient s’y opposer et influencer d’autres acteurs clés à s’y opposer.

Degré d’importance de l’impact du changement

  • Faible : Les acteurs clés ne seront pas ou peu affecté par le changement. Il y a donc moins de risque d’opposition.
  • Élevé : Les acteurs clés risquent d’être très affectés par le changement. Il sera donc important de bien les supporter afin de faciliter la transition vers la nouvelle réalité.

*À noter, plus vous avez d’acteurs clés dans les zones élevées, plus il sera important de bien planifier et d’adapter votre stratégie de communication afin d’augmenter le plus possible les chances de succès.

En résumé, cet exercice vous permettra de mieux cibler les risques et de créer des messages clés pour amener les différents acteurs à adopter le changement. Nous approfondirons le concept de messages clés et à l’importance d’un bon plan de communication lors de notre prochain article. En attendant, vous pouvez réfléchir à ces deux questions :

  • Qu’est-ce qui pourrait potentiellement inciter les acteurs clés à adopter le changement?
  • Qu’est-ce qui pourrait potentiellement les inciter à refuser le changement?

 

À bientôt!

Laisser un commentaire